Environnement

Environnement transition

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET ÉCOLOGIQUE. Notre programme repose sur les principes d’intégrité, de responsabilité et de transparence. Nous défendons une politique ancrée au plus près des citoyens pour répondre à leurs préoccupations immédiates et essentielles : le droit à une alimentation saine, produite localement ; le droit à une vie en bonne santé ; le droit à une nature préservée. La sauvegarde de la biodiversité, pour la qualité de l’eau et un habitat décent, pour la sobriété énergétique, les énergies renouvelables ou encore contre la pollution de l’air – troisième cause de mortalité en France ! – sont au centre de notre projet.

Velaux dispose d’un patrimoine naturel exceptionnel en zone Natura 2000, recensé par l’inventaire national du patrimoine naturel. Nos propositions prennent en considération les enjeux de la biodiversité, de la mutation énergétique et écologique en cours :

  • SOUTENIR LES PRODUCTEURS LOCAUX. Privilégier les circuits courts pour une agriculture locale et durable.
  • AMÉNAGER LES BORDS DE L’ARC pour passer du temps ensemble, avec des sentiers balisés, des aires de pique-nique, des bancs, des poubelles, du WIFI… Mettre en scène les espèces végétales et animales protégées comme l’aigle de Bonelli (statues géantes).
  • VÉGÉTALISER LA COMMUNE pour atténuer les effets du réchauffement climatique. Privilégier les plantes locales, comestibles et mellifères.
  • RENFORCER LA PROPRETÉ URBAINE. Lutter contre les dépôts sauvages. Soutenir les initiatives citoyennes qui incitent à respecter l’environnement (Clean Up Day, Débarrasse ton impasse…)
  • SENSIBILISER À LA CAUSE ANIMALE et permettre aux propriétaires de signaler les disparitions de chats et chiens. Soutenir des initiatives locales pour l’accueil et le soin des animaux.
AMÉLIORER LA GESTION DES DÉCHETS VERTS en créant un compostage municipal avec un broyeur de végétaux. Accompagner les citoyens, les entreprises, les artisans, les commerçants, les associations vers la réduction, le tri des déchets et vers le zéro plastique. Devenir ville pilote dans la gestion des biodéchets qui deviendra obligatoire en 2024. Profiter de l’expérience d’autres villes en transition, au travers d’échanges de bonnes pratiques et de
jumelages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *