Plan vélos à Velaux ?

Vélo Velaux

Le vélo, tout le monde en parle pour les municipales. Un bon plan de circulation mobilité douces c’est la cohabitation mais aussi la séparation des voies cyclables de celles des voitures (et éventuellement des piétons). C’est aussi l’établissement de continuités des voies, Bref il faut que ça fasse envie.

S’agissant des chiffres, la moyenne européenne c’est environ 10 % de transport en vélo. En France, c’est 2,5%… Lorsque le travail est à moins d’un kilomètre, 58% des français utilisent la voiture. Toutefois, les ventes de vélos décollent et celles des vélos à assistance électrique réalisent + 20%.

Mauvais élèves…

Notre région est très mal notée dans le baromètre de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette, FUB. Les villes cotées sont toutes dans les trois plus mauvaises notes. Dans l’extrait de cartographie ci-contre, comme vous vous en doutiez, plus c’est rouge moins c’est bon. A noter que dans toute la Région Sud, seules les villes de Forcalquier, Mouans-Sartoux, Villeneuve-Loubet sortent leur épingle du jeu… Mais les villes de – de 20 000 habitants qui sont sur le podium pourraient nous éclairer sur leurs expériences : Saint-Lunaire, Séné, Marseillan.

vélo paca

Les motivations et les freins à l’usage du vélo

Les motivations pour faire du vélo sont de loin la santé (80 %), le plaisir (66 %) et le faible coût de ce mode de déplacement (43 %).

Le premier frein, à égalité avec le sentiment d’insécurité, est la facilité d’accès ou non à un vélo personnel ou en libre-service : on s’en sert s’il est à disposition chez soi, en état de marche (40 % ne le sont pas). Au cours des 12 mois précédant l’enquête, un français sur 5 s’est fait voler au moins une fois son vélo! Il n’est donc pas étonnant de voir que les trois mesures prioritaires demandées sont :

  • la multiplication des itinéraires cyclables pour plus de sécurité dans les déplacements,
  • la mise à disposition de stationnements sûrs et abrités dans les gares,
  • l’aménagement systématiquement de garages à vélos sûrs et accessibles dans les immeubles.

Combien ça coute ?

Les villes « championnes » (Strasbourg, Paris, Nantes etc.) consacrent entre 15 et 25 euros/hab/an de budget pour leur plan vélo. La moyenne nationale 8€. Les Pays Bas 30€…

Il existe des schémas directeurs cyclables métropolitains (Tours). Les aides financières peuvent provenir de l’Europe (FEDER via la Région), de l’Etat (plan vélo), de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie ADEME et de la Métropole. Nous avons fait estimer rapidement les coûts de création d’infrastructures cyclables à la FUB, puis au Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement CEREMA.

Estimations des coûts

  • Doubles-sens cyclables en zone 30 : 10 €/ml
  • Bandes cyclables ou couloirs mixtes bus-vélos sans reprise de chaussée : 50 €/ml
  • Bandes cyclables ou couloirs mixtes bus-vélos avec reprise de chaussée et carrefours : entre 150 et 500 €/ml
  • Pistes cyclables sans reprise de chaussée : entre 300 et 500 €/ml
  • Pistes cyclables avec reprise de chaussée et carrefours : entre 500 et 1500 €/ml
  • Voie verte : entre 100 et 150 €/ml (stabilisé) ou entre 300 et 400 €/ml (enrobé)

Pour le stationnement sécurisé, c’est à dire dans une consigne sécurisée, c’est plutôt 1000 -1500 € H.T.
Pour un arceau vélo, compter 70 à 140 € par arceau.

Ce qu’on peut faire à Velaux

  • Soutenir les associations de mobilités douces adhérentes de la FUB. Il n’y en a pas à Velaux, seulement à Aix, Salon et Marseille.
  • Peser sur la Métropole pour faire un schéma directeur vélo, pour assurer la continuité des voies et accéder aux financements.
  • S’engager au fil du mandat à consacrer 10 €/hab/an dès la première année (100 k€) au plan vélo. Etablir un état des lieux, investir dans des projets (comme la coulée verte).
  • Monter jusqu’à 30 €/hab/an en 2024 (300 k€), soit environ un million sur l’ensemble du mandat consacré au vélo.
  • S’appuyer sur des indicateurs simples et concrets : état et suivi du % de collégiens velauxiens et non velauxiens qui utilisent le vélo pour aller au collège.

Sources :  l’émission « le choix d’inter » du dimanche 1/03, des documents, les rapports de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) et de diverses recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *